Prise en compte des colonies d’hirondelle dans la restauration des bâtiments

Au-delà l’installation de planchette anti-fiente, ayant pour but principale la bonne cohabitation entre l’homme et les hirondelles ; l’opération « Pas de Printemps sans Ailes » œuvre pour la prise en compte de ces oiseaux dans les travaux de restauration des bâtiments public ou privé.

 

La commune de Saint-Florent-le-Vieil (49) a entre 2012 et 2013 réalisé la rénovation de l’ancienne habitation du célèbre écrivain, Julien Gracq, qui accueillait plus d’une dizaine de nid d’Hirondelle de fenêtre. Cette rénovation nécessitait de détruire les nids (travaux de restauration des charpentes, voliges et de la toiture). Une rencontre en mars 2013 entre le CPIE Loire Anjou et la société de couverture a donc permis de concilier travaux et conservation de cette belle colonie grâce à des délais de chantier (fini pour avril 2013) et des matériaux adéquats (support granuleux). En mai 2013, les Hirondelles de fenêtre sont revenues et ont pu élever leurs jeunes telles qu’elles l’avaient toujours fait sur ce bâtiment. La commune de Saint-Florent-le-Vieil est allée plus loin, en faisant installer des planchettes sous les nids d’hirondelles afin d’éviter les salissures engendrées sur la façade et faciliter ainsi la cohabitation entre les habitants de la maison de l’écrivain et ces petites bêtes annonciatrices du printemps.

Planchette anti-fientes installées sur la maison Julien Gracq (49)
Planchette anti-fientes installées sur la maison Julien Gracq (49)

Une autre commune à, grâce à l’opération, permis la conservation des hirondelles. Il s’agit de la commune du Pin-e-Mauges (49). En effet sur la mairie de la commune du Pin-en-Mauges, se situe une belle colonie d’Hirondelle de fenêtre. Sur ce bâtiment étaient prévu une restauration de la toiture en 2012, nécessitant une destruction des nids. Ici le CPIE Loire Anjou a préconisé d’effectuer ces travaux durant la période hivernale (hiver 2012-2013) et de conserver l’angle initiale de la toiture (40° au lieu de 90° prévu initialement par le maître d’œuvre). Ici aussi, les hirondelles sont revenues au printemps 2013. 

Hirondelle de fenêtre
Hirondelle de fenêtre

Pas de Printemps sans Ailes, c'est :

 

  • une action pluriannuelle 2012, 2013, 2014
  • un inventaire scientifique
  • une action éducative de sensibilisation et d'échanges avec les habitants des Pays de la Loire

 

Pour connaître et préserver les Hirondelles!

 

visitez le site de l'URCPIE

www.urcpie-paysdelaloire.org